Vous êtes ici

Conférence AGP 21 N°5

4 Mai 2017  19h00 à l’AéCF (en coopération avec AéCF)
Systèmes spatiaux de production alimentaire en écosystèmes fermés et isolés
par Jean Dunglas, Académie d'agriculture de France

Loin de la Terre, un astronaute a besoin, d'oxygène, d'eau et de nourriture. Pour les voyages longs, les quantités à emmener deviennent rédhibitoires et il faut disposer d'agroécosystèmes légers pour recycler les déchets, fournir des aliments et redonner de l'oxygène.

Des petites unités de production autonomes sont déjà opérationnelles sur Terre mais, la création des systèmes durables loin dans l'espace n'a pas encore été vraiment étudiée. Les conditions sont difficiles. La question des protéines est cruciale. Les végétaux, envisagés actuellement ne fournissent pas, en quantité suffisante, les acides aminés essentiels. Ils pourraient provenir de cultures d'algues microscopiques ou de levures. Les systèmes de production restent à imaginer. Dans un premier temps, il sera préférable que les déchets soient recyclés par voie physico chimique. La voie biologique est beaucoup plus difficile. La perte de contrôle d'un écosystème microbien, dans l'espace s'avèrerait fatale. Il n'existe pas encore d'équipements fonctionnels, répondant à ces critères, leur mise au point est un préalable indispensable à la réalisation de voyages humains dans l'espace lointain. 

Fiche et inscription à la conférence

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer