Vous êtes ici

Conférence à venir AGP21 N°18: Débris Spatiaux

Débris Spatiaux

par

Romain LUCKEN, CTO de Share My Space & Damien GIOLITOCEO de Share My Space

vendredi 18 janvier 2019 à 19h00

à l’Aéro-Club de France, Salon des Membres, 6 rue Galilée, 75116 Paris

>>  S'INSCRIRE <<

 

Imaginez deux objets qui volent l’un vers l’autre à 27000 km/h, et qui se fracassent l’un contre l’autre. Une telle collision n’est presque pas envisageable, et pourtant le risque d’un tel scénario est bel et bien présent au dessus de nos têtes. Il concerne tous les objets en orbite autour de la Terre. Depuis 1957 et le lancement de Spoutnik, les activités spatiales ont généré des milliers d’objets les plus variés : des satellites fonctionnels bien sur, mais également des restes de fusées, des morceaux de réservoirs issus d’explosion, des outils de cosmonautes, des écailles de peintures, des débris de collision. Les agences spatiales estiment à 30 000 le nombre d’objets de plus de 10 cm en orbite, 700 000 le nombre d’objets de plus de 1 cm et des millions en-dessous de cette taille. A l’heure des besoins sans précédent en télécommunication et en observation de la Terre, l’industrie spatiale se trouve confrontée à un cruel dilemme: d’un coté, des technologies et des besoins terrestres qui poussent à une utilisation intense de l’espace orbital et de l’autre des milliers d’objets comme autant de collisions potentielles. Comment se sortir de cette situation difficile, qui entrave directement les possibilités humaines d’exploration au-delà de ses frontières ? Ce sujet occasionnera un des plus grands projets du 21èmesiècle : nettoyer l’espace.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer